De nature abstraite

 

Formée aux arts plastiques, l'artiste acrobate fait danser formes primitives et couleurs naturelles. 

Ce n'est pas par hasard si Virginie Hucher a installé son atelier à l'orée d'une forêt picarde, dans une prairie bordée de grands pins et de bouleaux. 

Tout son travail entre en résonance avec la nature, elle qui trace des formes organiques sur le sable, la terre ou l'eau avant de les peindre ou de les modeler en terre dans son atelier. 

L'énergie du règne végétal irrigue ses recherches et inspire les masses colorées qui se mêlent sur la toile dans la douceur d'une palette minérale. 

 

Qu'est-ce qui saute aux yeux quand on regarde son travail? Une simplicité déroutante, des formes courbes et des abats de couleur. Mais laissez infuserez, alors, le regard s'apaise, l'imaginaire s'ouvre et s'envole. 

Virginie Hucher précise que sa peinture n'est ni figurative, ni strictement abstraite. Des tableaux à vivre comme un espace de liberté, ou chacun peut déceler un corps dansant, un fragment de paysage, un souvenir lointain. Pourquoi ne pas libérer son regard de toute représentation, pour simplement ressentir une harmonie, une vibration? 

 

De ces formes gracieuses qui s'emboîtent et dialoguent, se dégagent un grand calme et une impression d'équilibre. Ici, les corps s'épousent davantage qu'ils ne s'affrontent. Rien d'étonnant pour cette fille de chorégraphe, danseuse elle même depuis son plus jeune âge...

 

" Il y a quelque chose de spirituel, de mystique dans son travail " conclut Amélie Du Chalard, sa galeriste depuis 2019.

 

Un langage universel et une énergie optimiste qui nous happent. 

Et nous transporte.

Nicolas Mathéus

Rédacteur et photographe chez Elle Décoration

Janvier 2022